Le point majeur: l’intérêt de l’enfant

L’intérêt de l’enfant est le principe fondamental de la protection de l’enfance. Ceci veut dire que dans toutes les décisions concernant l’enfant les travailleurs sociaux doivent évaluer la meilleure solution possible pour cet enfant précis, en se basant sur son contexte personnel. La loi mentionne les points dont le travailleur social doit tenir compte lorsqu’il évalue si l’intérêt de l’enfant est préservé. Il doit par exemple considérer si les différentes solutions permettent de garantir le maintien de liens durables de l’enfant avec ses proches ou comment développer les ressources linguistiques, culturelles et religieuses de l’enfant.

Il est parfois difficile de définir l’intérêt de l’enfant, car les gens peuvent avoir des opinions bien différentes sur ce qui est bien pour l’enfant. L’intérêt de l’enfant ne signifie pas nécessairement que les décisions et les solutions soient toujours prises selon ses souhaits ou ceux de sa famille. L’avis de l’enfant est important lorsqu’on évalue son intérêt, mais son avis et son intérêt ne sont pas forcément la même chose. Les travailleurs sociaux évaluent l’intérêt de l’enfant conformément à la loi et doivent donc parfois prendre des décisions sur lesquelles les parents ou l’enfant ne sont pas d’accord.